AccueilFilm › Wristcutters, petits suicides entre amis - Film (2007)

Wristcutters, petits suicides entre amis - Film (2007)

Wristcutters, petits suicides entre amis - Film (2007)

Wristcutters, petits suicides entre amis - Film (2007)

Film de Goran Dukic Fantastique et comédie dramatique 1 h 24 min 19 octobre 2007

Lorsque Zia se tranche les veines, il pense en finir avec les tourments de la vie. C'est alors qu'il découvre que les suicidés ont un au-delà qui leur est réservé, un monde qui ressemble étrangement à celui des vivants, en légèrement pire...

Informations du fichier


Seeds : 886
Leechs : 310
telecharger

Toute les bonnes choses ont une fin, et c'est donc avec Petits suicides entres amis que j'ai décidé de clôturer le festival CinéMadness. Pour ceux qui n'ont pas suivi j'ai fais les critiques des trois autres films, Donkey Punch, Confession d'un cannibale et Grace. Tous trois étaient — globalement — à la hauteur de mes espérances, mais une fois n'est pas coutume, le meilleur aura été pour la fin. Petits suicides entre amis se différencie beaucoup des autres, n'ayant rien en commun avec eux, si ce n'est le côté fantastique de l'oeuvre, en revanche pas de gore ni d'épouvante, mais simplement une comédie romantique particulièrement originale et qui plus est hors-normes. Zia (Patrick Fugit), un jeune homme, se suicide, mais au-lieu d'aller en enfer comme le suppose les catholiques, il se retrouve dans une sorte de purgatoire, un monde quasi-identique au notre, si ce n'est sur un point, il est encore plus pourri. Zia se retrouve découpeur de pizza dans une pizzeria et vit en coloc avec Erik, un gars qu'il n'apprécie pas beaucoup. Il rencontrera Eugene (Shea Whigham), un Russe légèrement déjanté, avec lequel il deviendra ami, puis Mikal (Shannyn Sossamon), fille mystérieuse qui veut rencontrer les « responsables » de cet endroit. S'en suivra un road-movie particulièrement drôle, semé d'embûches, d'abord pour aider Mikal, mais par la suite pour aider Zia à retrouver Desiree (Leslie Bibb), son ex avec laquelle il veut avoir une seconde chance, après qu'il ait appris qu'elle s'est elle aussi suicidée. Une chose en entraînant une autre, il tissera des liens devenant très fort avec Mikal, jusqu'au point d'en tomber amoureux. Sortant de l'ordinaire, original, émouvant et très drôle, Petits suicides entre amis nous emmène dans une sorte de parcours initiatique sur l'intérêt de la vie et l'improbabilité des lieux où l'on peut trouver l'amour. Il donne également une bonne leçon d'humilité à tous les pseudo-cinéastes qui mettent des centaines de millions dans de mauvais long-métrages, celui-ci n'ayant coûté qu'un million de dollars. Le film se paie également le luxe de faire intervenir quelques seconds rôles particulièrement bien choisis, tels Abraham Benrubi (Kubiac de Parker Lewis), Tom Waits (Short Cuts), John Hawkes (Une nuit en enfer) ou encore Mark Boone Junior (Sons of Arnarchy). L'écriture et l'intelligence de la mise en scène arrivent même à rendre les suicides amusants, chacun racontant comment il a mis fin à ses jours, le plus amusant étant celui d'Eugene, qui lors d'un concert de son groupe de rock se fit tellement huer qu'il s'électrocuta sur scène en reversant du whisky sur sa guitare. On ne peut pas rire de tout, mais là si, néanmoins il sera déconseillé de montrer ce film aux enfants qui pourraient ne pas en saisir le sens et mal l'interpréter. Mention spéciale pour Shannyn Sossamon, qui nous manquait un peu depuis 40 jours et 40 nuits, brillant par son interprétation du personnage facétieux qu'est Mikal.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :