AccueilFilm › Survival of the Dead - Film (2009)

Survival of the Dead - Film (2009)

Survival of the Dead - Film (2009)

Survival of the Dead - Film (2009)

Film de George A. Romero Comédie, drame, Épouvante-horreur 1 h 30 min novembre 2009

Sur une petite île du nord des Etats-Unis, quelques humains affrontent une invasion de morts-vivants.

Informations du fichier


Seeds : 1076
Leechs : 377
telecharger

Après la Nuit, l'Aube, le Jour, le Territoire & les Chroniques, vient la survie ! Voici le sixième et dernier épisode de la saga des morts-vivants deux ans après Diary of the dead - Chroniques des morts-vivants. Une saga réalisée par le cinéaste George A. Romero (Creepshow, La Part des ténèbres) également producteur & scénariste de ce Survivre aux morts-vivants sorti directement pour la VOD/DTV en 2010, une aventure western comico-horrifique qui s'inspire du film de William Wyler en 1958 avec Gregory Peck & Charlton Heston, Les grands espaces en suivant les mésaventures de Sarge "Nicotine" Crocket et ses hommes qui était introduits dans le cinquième opus face aux familles Muldoon & O'Flynn. Une sorte de suite spin-off sur l'île de Plum au petit budget de 4 millions de dollars avec l'acteur Alan Van Sprang (Saw 3, Les Immortels) qui reprend son rôle, présent dans les trois derniers opus de la franchise, Brubaker dans Land of the Dead - Le territoire des morts en 2005 ! Romero avait l'intention ensuite de faire deux autres suites a son cycle des Morts qu'il filmerait consécutivement, Road of the Dead & Rise of the Living Dead ! Sur une île, deux familles se livrent une lutte sans merci. L'une souhaite éduquer les zombies et l'autre milite pour leur élimination pure et simple. Au casting des morts-vivants, Kenneth Welsh (Crocodile Dundee 2, Art of the Steal), Kathleen Munroe (Eternal, Last Call), Devon Bostick (Journal d'un dégonflé, Okja), Athena Karkanis (Saw 4, The Forest), Richard Fitzpatrick (Sans pitié, ni pardon, Spotlight), Stefano DiMatteo (Les anges de Boston 2, Recall), Julian Richings (Cube, The Witch), Eric Woolfe (A Christmas Horror Story, Ça : Chapitre 2) et Wayne Robson (Froid comme la mort, Détour mortel).

À époque pourri, gens pourris !

Les morts-vivants ont envahi le monde. À la suite d'une opération qui s'est soldée par la mort de ses hommes, le sergent Crockett décide de déserter. Pendant ce temps, sur l'île de Plum, deux familles, les O'Flynn et les Muldoon entretiennent une vieille querelle. Les O'Flynn souhaitent exterminer tous les zombies de l'île alors que les Muldoon espèrent trouver un remède et gardent auprès d'eux leurs proches revenus d'entre les morts. Les Muldoon prennent le dessus et exilent le clan O'Flynn. Crockett, accompagné par quelques hommes et guidé par un rescapé rencontré en chemin, Boy, croise alors la route de Patrick O'Flynn, qui est décidé à rentrer chez lui...

Le bâtard, il tue les vivants et épargne les morts, ce bâtard !

Sprang n'est pas le seul acteur à avoir participé à plusieurs films de Romero, Devon Bostick était également présent à la distribution de Land of the Dead - Le territoire des morts dans le rôle de Bryan ! Survival of the Dead a attiré comme le précédent chapitre bavard en found footage beaucoup de critiques négatives des fans et de la presse, mais le papa des Zombies a toujours essayé quelque chose de différent dans chaque épisode et assume ici pleinement le côté humour noir pour un divertissement gore. Ce qui est le plus impressionnant dans sa série of the Dead, c'est qu'aucun des opus ne ressemble aux autres et chacun son style. Survival of the Dead dénonce une autre critique sociétale, l'homme face à l'homme, en traitant la nature humaine & la guerre avec deux clans rivaux qui préfèrent s'entre-tuer et prouver qu'ils ont chacun raison plutôt que de trouver un moyen pacifique de vivre ensemble ! Le récit est simpliste, mais la façon dont Romero nous narre l'aventure au galop est fraîche et humoristique. Une dernière petite série B sans prétention qui dispose toutefois de bons effets spéciaux numériques et de maquillages réussis pour des zombies parqués comme du bétail ou réalisant d'anciennes tâches ménagères ou professionnelles. Bien que Survival ne soit pas aussi bon que les quatre premiers épisodes, il est cependant bien meilleur au cinquième et à beaucoup d'autres productions de zombies qui sortent encore de nos jours.

Et bien Monsieur Muldoon, le bureau des emplois a réouvert !

Ces fichiers peuvent vous intéresser :