AccueilFilm › The Last Day - Film (2009)

The Last Day - Film (2009)

The Last Day - Film (2009)

The Last Day - Film (2009)

Film de Yoon Je-Kyun Drame, catastrophe et action 2 h 22 juillet 2009

Haeundae, Corée, printemps 2008. Malgré des signes annonciateurs préoccupants, les autorités refusent d'évacuer les côtes, menacées par des séismes sous-marins susceptibles de provoquer un tsunami. De plus en plus violentes, les alertes ne laissent plus de place au doute : un cataclysme d'une ampleur inégalée menace tout le pays...

Informations du fichier


Seeds : 631
Leechs : 221
telecharger

J'ai passé un bon moment devant ce film sympathique. Certes, il est un peu déconcertant car il est annoncé comme un film catastrophe alors qu'on passe la grosse première partie devant une comédie un peu loufoque, qui fait un peu penser à un anime japonais cocasse. Alors quand arrive la vague, je l'avais un peu oubliée et je me suis demandé ce qu'elle venait faire là.

Bref, contrairement à la majorité des abonnés de Sens Critique qui font une critique (globalement négative) de ce film, j'ai mieux aimé la première partie du film où je me suis attaché aux personnages un peu burlesques que la seconde partie où les effets spéciaux ne m'ont pas vraiment convaincu. En plus, le deux parties sont un peu antinomiques, le côté léger et comique de la première partie fait qu'on a du mal à ressentir de la tension dans la deuxième. Par exemple,

le sacrifice du jeune sauveteur, jusqu'à la fin du générique de fin, je n'y ai pas cru, persuadé qu'il allait réapparaître de façon inattendue et incongrue.

Et puis, il y a une nette supériorité de ce film coréen sur les productions hollywoodiennes : les gens sont normaux (à peu près), il n'y a pas de héros américain superbankable aux nerfs d'acier et aux prouesses athlétiques hors-norme qui parvient à lui tout seul à dompter les éléments déchaînés, en sauvant et ressoudant par la même occasion sa famille précédemment décomposée (moraline US insupportable). Le jour où un film catastrophe US proposera un Bruce Willis, un Mark Wahlberg, un Jason Statham ou autre acteur sous injection de testostérone qui clamse à la moitié du film parce qu'un réverbère lui est tombé sur la gueule à la première secousse, alors peut-être que je regarderai jusqu'au bout.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :