AccueilFilm › Jackboots on Whitehall - Film (2007)

Jackboots on Whitehall - Film (2007)

Jackboots on Whitehall - Film (2007)

Jackboots on Whitehall - Film (2007)

Film de Edward McHenry et Rory McHenry Animation et comédie 1 h 31 min 20 juin 2010

Et si les Allemands avaient gagné la bataille contre les Anglais lors de la Seconde Guerre mondiale ?

Informations du fichier


Seeds : 659
Leechs : 231
telecharger

Ultra médiocre prod britannique! Gravos! waouw! Trop mauvais pour être un nanar, puisque au lieu de renvoyer le spectateur vers l'ineptie, la "bêtise" ou la dérision non-assumée, on est plongé dans une pure mauvaise foi auto-satisfaite et imbue de frasques écœurantes sous une forme ludique d'un niveau infra-humoristique et repoussant.

On sent ici le "rachat de l'âme" de Barbie et de Big-Jim, ainsi qu'au nom de toutes les figurines qui se sont prostituées chez "Robot Chicken" ou dans "Small soldiers" qui offrent eux cette vision corrosive qui entache la bien-pensance superficielle chère aux promoteurs des valeurs étasuniennes.

Jackboot-machin est patriote et rien que patriote, même si "au sens large". La faiblesse de l'animation du présent étron n'est que le plagiat de produits plus indépendants, comme si la forme (ici d'un genre "amateur", do-it-yourself mais à trop grande mesure pour l'être vraiment) suffisait pour faire avaler les pires clichés de propagande impérialiste à un public attiré par le "détournement", par un "second degré". Ici on sent qu'il ne s'agit pas de création, même si l'utilisation de poupées "animatroniques" est une "première", mais bien de "récupération" d'un genre ("Panique au village"), quand des abrutis jouent avec un langage dont ils imitent la forme en y collant le sens qu'ils désirent même s'il ne s'y prête pas!

Le jeune public est évidemment la cible première puisque possédant généralement ce genre de jouet, ils ont gros à fantasmer des élans créatifs à la vue de telles animations, moins "bien fichue" que ce qui circule d'habitude en mainstream. La provocation sexuelle y est pourtant bien mise en avant en toute vulgarité offrant son lot de sexisme, d'eugénisme et de mauvaise foi.

Bref, je trouve plus que douteux que ce film ait été présenté (à même l'affiche francophone (?!) avec pour référence "Small soldiers" de Joe Dante (Canada 1998), qui a fait son petit scandale à l'époque, même si critiquable par d'autres points-de-vues. (La version acceptée finalement par la production était la censure d'un film beaucoup plus mordant qui mettait vraisemblablement à mal les intérêts de la production (jouets/malbouffe/spielberg).

Ces fichiers peuvent vous intéresser :