AccueilFilm › Inégalité pour tous - Documentaire (2013)

Inégalité pour tous - Documentaire (2013)

Inégalité pour tous - Documentaire (2013)

Inégalité pour tous - Documentaire (2013)

Documentaire de Jacob Kornbluth 1 h 29 min 19 janvier 2013

Robert Reich, ancien Secrétaire au Travail des États-Unis, livre ici un plaidoyer fascinant contre les effets de l'accroissement des inégalités économiques dans son pays.

Informations du fichier


Seeds : 768
Leechs : 269
telecharger

Le documentaire n'a pas gagné le grand prix au festival de Sundance 2013 pour rien. Il condense ce qui fait la force mais aussi tout ce qui agace dans le cinéma documentaire américain. Gardons le meilleur pour la fin et commençons par pointer du doigt ce qui ternit la copie. Comme bon nombre de documentaires économiques américains, "Inequality for all" concentre sa critique contre l'administration Reagan, les Chicago Boys et les maîtres de la finance dérégulée. Sans aucun doute, ces individus jouent un rôle considérable dans la crise actuelle du capitalisme mais les gouvernements démocrates ont aussi une part non négligeable de responsabilité. Le personnage central du film a été un proche collaborateur de Bill Clinton qui a lui-même poursuivi sans sourciller la dérégulation des marchés financiers. Ce qui dérange davantage encore, c'est l'insistance sur une solution émanant d'une relance pourtant responsable du consumérisme destructeur du capitalisme contemporain. Dépenser, c'est rendre plus riche la société ne cesse de dire Robert Reich. Mais dépenser (consommer), c'est aussi détruire pour de bon, détruire la santé, la planète... Jamais, il n'est question de penser les inégalités à partir du fond du problème : l'essence inégalitaire du capitalisme. Il n'est jamais question d'inégalités environnementales, encore moins d'inégalités raciales comme si retrouver un cycle économique positif, poussée par la demande, allait sauver les Etats-Unis et par voie de conséquence le monde.

Vu que la promesse de points positifs a été faite plus haut : la réalisation est léchée, le propos est clair, les interviews face caméra sont redoutables, Robert Reich est charismatique et les animations sont parfaitement claires. En somme, c'est un bon documentaire dont le propos - mettre en lumière la gigantesque inégalité de la société américaine - est salutaire. Néanmoins, le film lasse par une croyance tacite dans le modèle de développement à la Roosevelt, d'une société d'antan prête à revivre et d'un rêve américain prêt à renaître.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :