AccueilFilm › Les Beaux Jours - Film (2013)

Les Beaux Jours - Film (2013)

Les Beaux Jours - Film (2013)

Les Beaux Jours - Film (2013)

Film de Marion Vernoux Drame et romance 1 h 34 min 19 juin 2013

Des beaux jours ? Caroline, fraîchement retraitée, n’a que ça devant elle : du temps libre et encore du temps libre.
La belle vie ? Pas si simple… Comment alors tout réinventer ?
Transgresser les règles, provoquer de nouvelles rencontres, ou bien simplement remplir son agenda ?
A moins que tout soit déjà là ?...

Informations du fichier


Seeds : 1109
Leechs : 388
telecharger

Se plier à la règle qui voudrait qu'à la retraire on consacre du temps aux autres ou encore rentrer dans le moule d'un "club" (dont les membres la surprendront bien vite) au nom évocateur aussi bien pour le film que pour ce que le lieu abrite ? Caroline, la pétillante/habitée/amusée/sincère/parfaite (ne rayez rien, tout cela est vrai) Fanny Ardant, ne le veut pas. Elle ne vient là que pour regarder, parce qu'on lui en a fait cadeau. Et cette offre découverte en pleine retraite forcée, un coup de tête, en plein deuil à peine consommé, sa meilleure amie, devient une autre découverte pour cette femme. Peu agile avec son ordinateur, mais beaucoup plus avec un portable, elle se met à envoyer des sms à son amant, un jeune homme de 40 ans, accro aux femmes et à tout ce qu'une relation avec elles engendre. Un peu lâche aussi, un peu looser sur les bords. L'histoire aurait pu s'arrêter là mais c'est sans compter la désinvolture légère de Marion Vernoux qui brise les clichés en plein vol et livre un film touchant et sincère.

Les seconds rôles se révèlent petit à petit très bons, notamment le toujours aussi top Patrick Chesnais. Les dialogues sont finement écrits, on rit à plusieurs reprises (ou sourit, si, comme moi, on n'a pas le rire facile) et c'est piquant, plein de vie. Finalement, les beaux jours ne sont ni passés, ni à venir, ils s'écrivent maintenant tout de suite, à une décision près. Quand le voyage s'avère trop loin, on abandonne. La prestation des deux acteurs principaux est d'une simplicité mordante, l'alchimie très douce. Fanny Ardant prend beaucoup de plaisir à jouer et on prend beaucoup de plaisir à la suivre. Notons que les paysages qui entourent tous ces personnages, toujours surprenants, sont plutôt beaux et que la BO (où l'on croise Christophe et Noir Désir) est à l'image du film, de qualité et touchante... Le film évoque la vieillesse et ses changements avec un peu d'humour sans être vache, ni potache mais avec finesse et intelligence. Ce temps là n'est plus à rattraper, tout reste encore à faire, à vivre.

Un film donc qui m'a emporté là où je ne m'y attendais pas. Une belle surprise. Pas un chef d'oeuvre mais une comédie sur la vie, qui se livre sans fausses notes, sans cri avec humour et lucidité.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :