AccueilFilm › Kumbh Mela, sur les rives du fleuve sacré - Documentaire (2013)

Kumbh Mela, sur les rives du fleuve sacré - Documentaire (2013)

Kumbh Mela, sur les rives du fleuve sacré - Documentaire (2013)

Kumbh Mela, sur les rives du fleuve sacré - Documentaire (2013)

Documentaire de Pan Nalin Biopic et drame 1 h 55 min 21 novembre 2013

Une exploration spectaculaire des chemins de dévotion qui convergent à un des événements religieux les plus extraordinaires du monde - le Kumbh Mela.

Informations du fichier


Seeds : 734
Leechs : 257
telecharger

Ce film aurait pu être magnifique par son seul sujet , le pèlerinage Khumb Mela sur les rives du Gange, qui rassemble jusqu'à 100 millions de personnes dans une ferveur mystique. Et il est clair que les images frappent fort et vous assaillent d'entrée de jeu. Filmé au plus près de la réalité, entre les pèlerins crasseux, parmi les tentes de ravitaillement, près des chars religieux, dans l'intimité des gurus et des enfants, cet excellent documentaire vous en met plein les yeux. Pas au sens de sa maestria, (dont il est malheureusement un peu dépourvu), mais simplement par l'étrangeté et la beauté aussi de ce qui est filmé.

J'ai trouvé particulièrement intéressant les interviews avec les sahdus, sortes de babas cools rasta presque nus et adeptes de yoga et autres contorsions plus ou moins convaincantes. Ces pauvres parmi les pauvres ont renoncé à tout, sauf à la fumette, activité qu'ils pratiquent assidûment. L'un d'entre eux devient le centre temporaire du documentaire, en nous racontant sa relation filiale avec un bébé qu'il a trouvé et adopté et dont il semble s'occuper avec un amour touchant de simplicité. L'insertion de ce récit individuel dans le cadre (assez anxiogène de prime abord) du Kumbh Mela fait chaud au cœur et interpelle l’occidental que je suis.

Il est dommage que le film déborde ensuite vers une recherche de l'"intéressant" en se concentrant longuement sur un enfant fugueur absolument pas sympathique (graine de gangster et peu souriant) et vers un jeune couple qui a perdu son enfant dans la foule immense et grouillante du pèlerinage (après une semaine, près de 135 000 personne sont déjà portées disparues) . On suivra avec peu de profit l'enfant fugueur dans ses rencontres avec les policiers locaux et les gurus en place, tandis que la recherche du jeune couple pour leur fils est assez désespérante (avec pour moi un fort soupçon de mise en scène).

En privilégiant trois histoires individuelles, le film passe donc parfois à côté de son sujet qui devrait être cette spiritualité dévorante qui meut des foules immenses, et ne fait qu'effleurer des aspects sombres de ce vaste rassemblement humain (trafic d'organes, d’enfants, mafias locales sont évoqués malgré tout). Reste que les images sont très belles, que le sujet en soi est une source d’émerveillement et que l'on réalise en les voyant à quel point notre monde européen n'est peut-être que la frange dorée et un peu insipide du véritable monde des hommes.

Je vous recommande ce documentaire étonnant avec cette réserve que la scénarisation prête le flanc à la critique et que certaines longueurs vous agaceront peut-être.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :