AccueilFilm › Le Garçon invisible - Film (2014)

Le Garçon invisible - Film (2014)

Le Garçon invisible - Film (2014)

Le Garçon invisible - Film (2014)

Film de Gabriele Salvatores Aventure, comédie, fantastique 1 h 40 min 18 décembre 2014

Un garçon de 13 ans tente d'attirer l'attention de sa camarade de classe qui ne remarque rien. Un soir, il découvre qu'il a le pouvoir d'invisibilité.

Informations du fichier


Seeds : 1174
Leechs : 411
telecharger

Excellente surprise que ce film.. Je pense même qu'on peut le classer dans la catégories des plus grosses surprises de 2015 étant donné qu'on en parle vraiment très peu et qu'il est peu distribué en France.

Une inspiration Marvel pas si flagrante

Ce film brille car il est assez différent de tout ce qu'on a pu voir en termes de films consacré au thème des super-pouvoirs. On sent fortement l'inspiration Marvel du réalisateur (il l'a lui-même avoué) : le personnage singulier et presque "banal" voire timide qui se découvre des supers-pouvoirs, ainsi que sa façon de les découvrir, ça fait fortement penser à Peter Parker, le célèbre Spider-man. On voit nettement, inutile de préciser comment (il faudrait être aveugle pour ne pas s'en rendre compte) une forte inspiration de la saga X-men également, et quelques autres références.. Cependant, malgré toutes ces inspirations, le film se détache de l'univers Marvel, il a ses originalités qui fait que c'est différent, et c'est tant mieux. Le fait que le héros soit un gosse y est sans doute pour beaucoup.

Le scénario est vraiment bon, c'est l'un des points fort de ce film. "Le garçon invisible" réussit là où "Vincent n'a pas d'écailles" a selon moi échoué en début d'année : il n'est pas lent ! Là où ce dernier film était vraiment lent et niais, ce film où au final il ne se passe vraiment pas grand chose (et il y avait matière à faire de belles choses avec cette idée de départ), "Le garçon invisible" est très différent. Là au moins, il y a des rebondissements, et certains même très inattendus (la plupart en réalité). Ce point très positif enlève un peu le côté enfantin que prend le film à certains moments, et c'est forcément mieux comme ça. Le scénario est lui aussi réellement bon grâce à ses personnages. C'est rare dans ce genre de film, mais je n'ai pas trouvé de personnage "cliché" (à part le pitre de la classe qui cherche à embêter tout le monde), ça fait plaisir. Chacun des personnages ont leur originalité, et ils sont parfaitement interprété par une série de très bons acteurs, aussi bien les plus jeunes que les plus vieux.

Le garçon invisible au talent bien visible

Le petit Ludovico Girardello, pour son premier rôle, est vraiment à la hauteur, il a un jeu très juste, capable de jouer déjà pas mal d'émotions différentes (rare à son âge) et puis, ça peut paraître secondaire voire bête et inutile ce que je vais dire, mais oser se mettre nu devant la caméra à son âge c'est pas forcément facile et lui l'a fait (certes on ne voit pas tout heureusement, mais quand même.. Je sais que ça paraît anodin, mais trouvez-moi des jeunes garçons d'une dizaine d'années, justement à cette période, capables de faire ça devant une caméra ! Il n'y en a pas des masses) ! L'ensemble du casting est vraiment d'un très bon niveau, moi qui ne suit pas très fan des acteurs/actrices de nationalité italienne je dois avouer avoir été agréablement surpris.

Une chose m'a fait sourire également : le message caché au sujet des costumes.. Dans un premier temps, il est dit que "le costume ne sert à rien" (quasiment mot pour mot, de mémoire). Ainsi, on a l'impression que le réalisateur sous-entend que dans les films de super-héros que l'on connaît tous, le costume ne sert généralement à rien (et c'est vrai, il a raison). Spider-man, Super-man, etc.. n'ont généralement pas besoin de leur costume pour exercer leur pouvoir. Ainsi, le sous-entendu sur le costume est vraiment bien placé dans ce film. Mais mieux encore, le réalisateur donne une utilité au costume de super-héros avec le "second" costume de ce film (à savoir : ne pas avoir froid et donc pouvoir être invisible même l'hiver) ! Non seulement il sous-entend que bien souvent dans ce genre de film le costume n'est pas utile, mais en plus de ça il crée un costume qui, lui, est utile ! Et ça c'est intelligent.

Et puis, ça fait du bien d'avoir quelqu'un qui se découvre des pouvoirs surnaturels et qui ne s'en sert pas pour faire le bien partout et sauver tout le monde dans la ville.. Je sais que ce n'est pas le premier film comme ça, mais à part "Chronicle" je n'en avait pas encore vu un de ce genre qui m'avait vraiment convaincu. Les effets spéciaux sont excellents pour un film dont le budget n'est pourtant, semble-t-il, pas très conséquent.. Et en même temps, ce budget pas exceptionnel permet au film de ne pas créer un trop plein d'effets visuels et des tonnes de scènes d'action inutile, l'équilibre entre l'action et l'avancée de l'histoire est bien géré.

Enfin, la fin de ce film est assez inattendue et ouvre la porte à un éventuel second volet.. C'est pas mal de faire ça, mais c'est dangereux, car si le film ne marche pas (ce qui est probable au vu de la faible distribution) et qu'il n'y a pas de suite, cette fin sera presque ridicule.. Une suite n'est pas obligatoire, mais on a l'air assez bête quand on finit une histoire comme ça et que finalement on ne la poursuit pas.

Bref, "Le garçon invisible" est vraiment une excellente surprise !

Ces fichiers peuvent vous intéresser :