AccueilFilm › Lolo - Film (2015)

Lolo - Film (2015)

Lolo - Film (2015)

Lolo - Film (2015)

Film de Julie Delpy Comédie 1 h 39 min 28 octobre 2015

En thalasso à Biarritz avec sa meilleure amie, Violette, quadra parisienne travaillant dans la mode, rencontre Jean-René, un modeste informaticien fraîchement divorcé. Après des années de solitude, elle se laisse séduire. Il la rejoint à Paris, tentant de s'adapter au microcosme parisien dans lequel elle évolue. Mais c’est sans compter sur la présence de Lolo, le fils chéri de Violette, prêt à tout pour détruire le couple naissant et conserver sa place de favori.

Informations du fichier


Seeds : 1181
Leechs : 413
telecharger

Je ne m'attendais pas à un chef d'oeuvre et les critiques que j'avais lues étaient loin d'être dithyrambiques, donc au final, je n'ai pas été déçue par ce petit film plaisant, sympathique, avec quelques scènes cocasses et avec même quelques pépites de dialogues. J'ai bien dit : "quelques" et pas tous les dialogues...

J'ai par exemple beaucoup aimé la liberté de ton qu'emploie Julie Delpy pour faire discuter ses deux héroïnes sur leur sexualité, au tout début du film (scène de la piscine). Enfin, des femmes qui sont disent qu'elles jouissent, qu'elle prennent leur pied, qu'elles sont vaginale ou clitoridienne !

Le tabou de la jouissance féminine serait-il tombé ? Oui, mais alors ce serait tout récent ... Peu importe, ça fait du bien !

Les personnages sont drôles à souhaits, surtout celui de Jean-René, interprété par un Dany Boon, tout en sobriété, ce qui est assez rare chez lui. D'ailleurs, le couple improbable formé par Jean-René et Violette est risible et touchant à la fois.

Les thèmes de l’œdipe persistant et de la mainmise des grands enfants sur leurs parents sont traités assez adroitement, toujours de façon humoristique évidemment.

Vincent Lacoste en fait un peu de tonnes parfois, mais j'ai trouvé ses slips kangourous colorés charmants. Lol !

A propos des personnages, j'ai juste un petit regret : le personnage de la bonne copine, interprété comme toujours avec brio par Karin Viard, ne soit pas plus creusé. Je l'adore tellement, Karin, qu'est-ce-que vous voulez, j'en veux toujours plus !

Bref, voilà un film dans l'air du temps qui ne révolutionnera pas le cinéma français et ne vous fera pas mal au cerveau ...

Ces fichiers peuvent vous intéresser :