AccueilFilm › Retour à la vie - Film (2012)

Retour à la vie - Film (2012)

Retour à la vie - Film (2012)

Retour à la vie - Film (2012)

Film de Ilaria Borrelli et Guido Freddi Drame 1 h 29 min 26 août 2012

Mia, photographe, décide de partir au Cambodge pour rejoindre son mari. Elle va traverser le pays pour aider trois jeunes filles à retrouver leurs familles.

Informations du fichier


Seeds : 932
Leechs : 326
telecharger

Documentaire ? Film ? Difficile de faire la différence dans une production plutôt inégale où la réalisatrice aurait mieux fait de rester derrière que devant la caméra. Le jeu d'acteur est surjoué, peu naturel mais peut être est ce dû au fait qu'elle parle français et non italien la plupart du temps. Les locaux (le film se déroule au Cambodge) ne se débrouillent pas trop mal mais le tout reste globalement moyen au niveau performance.

Si le thème traité est très intéressant, l'on aurait pu s'attendre à une histoire bien plus cohérente et dure. Des policiers soudoyés (par le "méchant" du film) qui relâchent inexplicablement le personnage principal, et qui apparaissent comme par magie au moment où elle en a le plus besoin. De même le petit garçon Kiri qui réapparait à la fin comme un cheveu sur la soupe pour ne pas gâcher un happy ending qui fait perdre son sel au film.

Si le but recherché était une prise de conscience sur une pratique ignoble qui se déroule tous les jours au vu et su de tous je dirais qu'il n'a que partiellement été atteint. En effet l'on ne voit au final que très peu du quotidien que l'on imagine terrible de ces enfants abusés. A la place on adopte le point de vue d'une Européenne bafouée qui tente un peu maladroitement de rattraper les erreurs de son mari. Mais encore une fois la scène où elle s'énerve contre la petite parce que "elle au moins elle arrive à satisfaire son mari" et qu'elle veut savoir ses "trucs" met plus mal alaise qu'autre chose. Également, le fait que le personnage principale soit une droguée n'apporte en définitive pas grand chose à l'histoire et l'on peut se demander son utilité si c'est pour déboucher sur une scène en slow mo beaucoup trop longue où l'on voit s'éloigner un éléphant...

C'est globalement décevant car j'attendais plus d'un film qui traite un tel sujet mais c'est au moins à mettre au crédit de la réalisatrice que de s'essayer à la dénonciation à travers l'art.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :