AccueilFilm › Cartel 2045 - Film (2016)

Cartel 2045 - Film (2016)

Cartel 2045 - Film (2016)

Cartel 2045 - Film (2016)

Film de Chris Le Action, aventure et science-fiction 1 h 30 min 19 août 2016

2045. L’avancée dans le domaine de l’intelligence artificielle est à son apogée. Une nouvelle gamme de robots voit le jour dans l’industrie américaine « Gearside International », leader mondial dans le domaine de l’innovation robotique. Ces derniers modèles sont complètement autonomes et obéissent à une seule personne une fois programmés. Au Mexique, à Juarez, la mégalopole la plus dangereuse du monde, le cartel Malvado va acquérir ces robots sophistiqués pour son trafic et perpétrer ses crimes…

Informations du fichier


Seeds : 718
Leechs : 251
telecharger

C'est assez étrange le film ressemble a une sorte d'hommage au midnight movie ou plus récemment Grindhouse tout en étant largement inspiré du cinéma de Blomkamp, un mélange étonnant et intrigant le tout avec un Danny Trejo pas spécialement emballant mais qui fais le taff.

Déjà d'un point de vue technique c'est assez limité le film transpire le budget serré de l'anus sa se ressent tant au niveau des acteurs, que des costumes et props (du gear et accessoire d'airsoft, des répliques assez cheap a peine maquillé) ce qui se ressent pleinement lors des escarmouches ou les acteurs pas convaincants ne subissant aucun recule avec les armes, dommage quand le film tourne pas mal autour de gun fight. Les FX ne sont pas en reste et accuse là aussi au passif du studio et Chris Le, bien plus habitué a faire des skin pour CSGo que des VFX (malgré une ambition et une motivation certaine) ça fait la blague un peu comme un un court métrage de fin d'étude croisé avec une production mal baisée de chez The Asylum, mais ne soyons pas dupe non plus le parti pris esthétique d'effet de grain poussiéreux et autre artefact simulé sur pellicule est là aussi pour masquer un manque d’expérience flagrant sans compter qu'a la fin du film la post-prod devait avoir piscine tant les effets sont foireux ou absents.

Je vous fais pas un topo du scénario le trailer le résume déjà bien assez bien.

Le film garde quand même un micro fond intéressant avec un petit charme certain, c'est de la sf basique avec des thématiques déjà vues et traitées sur d'autre support et beaucoup mieux (chose aisée me direz vous), l'ia militaire omnisciente Adam, l'idée d'humain connecté de manière neurale a une escouade d'android contrôlé tel des pantins, c'est du déjà vu et revu mais ça marche bien dommage que les moyens n’étaient pas a la auteur des ambition qui semblait très honnête.

Bref une petite merde DTV mais une petite merde gentillette a regarder en bruit de fond en fin de soiré a moitié torché.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :