AccueilFilm › Paul, apôtre du Christ - Film (2018)

Paul, apôtre du Christ - Film (2018)

Paul, apôtre du Christ - Film (2018)

Paul, apôtre du Christ - Film (2018)

Film de Andrew Hyatt Drame et historique 1 h 48 min 2 mai 2018

Attendant la mort dans les prisons romaines, Paul se remémore sa vie, de persécuteur de chrétiens à apôtre du Christ. Sera-t-il prêt à mourir pour celui qu'il a désiré suivre ?

Informations du fichier


Seeds : 794
Leechs : 278
telecharger

Je suis allé voir de très mauvais films ces temps-ci (Les Municipaux et Place Publique), celui-ci je l'ai vu bien noté sur le site... euh un site concurrent ;) avec une note de plus de 7 sur 10, et c'était le film le mieux noté à l'affiche du Pathé Belfort. Bien que le sujet du film ne me passionne pas, j'y suis quand même allé par curiosité.

Je n'ai pas vraiment lu la Bible (j'y jette cependant un coup d'oeil de temps en temps, à droite à gauche, de ci, de là, par curiosité), je ne connaissais donc pas l'histoire de Saul de Tarse (alias Paul) et de Luc, venu à sa rencontre alors qu'il était, à un moment donné, emprisonné à Rome (pour, soit disant, avoir brûler la moitié de la ville dans un incendie).

En ce qui me concerne... je trouve le tout un peu trop surjoué, ceci dit le style ne m'a pas surpris. (Parfois un peu trop de grandiloquence.) Et cela ne m'étonnerait pas que certains trouvent que l'on ne fasse pas que frôler le ridicule à plusieurs moments.

Ce que j'ai personnellement apprécié c'est l'enseignement que le film m'a apporté. Il est quand même formidable de voir que malgré les atrocités subies (les Romains éclairent les rues en faisant brûler des chrétiens, comme des torches humaines... laissent à l'abandon les veuves et les orphelins, qui sont condamnés à mendier, et en prostituent certains... ) , et le doute (si Dieux existait, comment pourrait-il laisser faire de telles horreurs ?) ... car même Luc se met à douter ! Ils persistent dans la foi, et ne répondant pas à la haine par la haine mais par l'amour.

C'est ainsi que Luc va soigner et sauver la fille de son geôlier (et celui de Paul), ce Romain qui dans le même temps envoient les prisonniers chrétiens aux jeux du cirque de Néron, où une mort affreuse les attend. Ce même romain qui n'aura d'autre choix que d'exécuter l'ordre qui lui avait été donné : celui de décapiter Paul, alors qu'il sait que ce dernier n'est qu'un bouc émissaire. C'est Paul qui l'a convaincu (car il était à la base hors de question qu'un chrétien pénètre en sa demeure) d'accepter que Luc soigne sa fille malade...

Impressionnant et cela donne matière à réflexion.

Il y a aussi plusieurs choses qui sont dites dans le film qui devraient me faire un peu gamberger.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :