AccueilFilm › Permaculture, la voie de l'Autonomie - Documentaire (2019)

Permaculture, la voie de l'Autonomie - Documentaire (2019)

Permaculture, la voie de l'Autonomie - Documentaire (2019)

Permaculture, la voie de l'Autonomie - Documentaire (2019)

Documentaire de Carine Coisman et Julien Lenoir 1 h 08 min 12 juin 2019

La permaculture est bien plus qu’une alternative à l’agriculture moderne, c’est un mode de vie, équitable et durable. Pour mieux la comprendre, une réalisatrice et un éducateur à l’environnement ont parcouru 30 000 kilomètres par voies terrestres et traversé dix pays. Les moyens d’action, en ville ou à la campagne, sont simples et accessibles à tous.

Informations du fichier


Seeds : 1158
Leechs : 405
telecharger

Attention, cet avis contient ce genre de spoiler:

Une pomme ou une tomate peut présenter un aspect peu séduisant mais un goût intense. Les docus aussi.

Inqualifiable! Qu'est ce que c'est que ce documentaire touffus et foisonnant qui prétend remettre en cause l'ordre établi? Et ils ont trouvé un micro soutien de la part de quelques salles! C'est du joli! Encore une bande de gauchistes qui voudraient inciter d'honnêtes citoyens à une sorte de guérilla verte et douce où chaque lopin de terre, chaque balcon, chaque terrasse devient l'occasion d'une lutte contre la standardisation du monde. Comme si cultiver ses plantes, les consommer, les échanger ou les donner allait redonner un sens et du goût à leur vie.

Alors quoi, nous pays riche, on devrait s'inspirer de méthodes ancestrales redécouvertes par des marginaux dans des coins perdus de pays pauvres au motif qu'elles ne produisent pas de déchet, qu'elles favorisent une production intensive par une diversité intensive? Ca fait 70 ans que la France essaye de nourrir le monde avec le moins de travail manuel possible. C'est pas pour retourner trimer dans les cultivations.

La monoculture n'a que des vertus. Elle favorise la recherche en génie génétique et en chimie lourde, produit des aliments standards facilement transformables à acheminer dans les supermarchés du monde entier. Comme ça, on fabrique plein de sur-emballages à recycler, on fait voler des avions, naviguer des cargos et rouler les camions. Comme les plantes choisies correspondent à un nombre limité d'hybrides, les agriculteurs doivent acheter les graines chaque année et utiliser des engrais spécifiques. Ca, c'est bon pour le roulement du business. Comme les produits sont nutritivement pauvres, les consommateurs affaiblissent leur défense immunitaire, et ça, c'est bon pour les industries de la santé et de la pharmacie. Comme les produits n'ont pas de goût, les consommateurs vont en chercher dans des produits improbables très transformés, gras, salés et sucrés qui favorisent diverses maladies. Re médicamentation. Ou bien ils compensent en achetant la dernière version d'un modèle vintage de baskets fabriquées par des gosses, histoire de prendre la pose sur Insta.

Ouaip, c'est comme ça qu'on grappille difficilement des décimales de points de croissance de PIB. Alors vos histoires de permacultures qui utilisent la profération gratuite de la vie, le design thinking écologique, l'uberisation de la production agricole et qui laissent penser qu'aujourd'hui, chacun.e peut devenir un petit producteur, ça ne sent pas la rentabilité quand on est côté en bourse.

Manquerait plus que ce docu soit diffusé sur youtube et qu'il donne encore plus d'idées à plus de gens...

Ces fichiers peuvent vous intéresser :