AccueilFilm › Wedding Nightmare - Film (2019)

Wedding Nightmare - Film (2019)

Wedding Nightmare - Film (2019)

Wedding Nightmare - Film (2019)

Film de Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin Épouvante-Horreur et thriller 1 h 35 min 28 août 2019

Le jour de son mariage, une jeune femme est invitée par ses beaux-parents pour le clou de la cérémonie : un jeu familial traditionnel auquel elle devra survivre.

Informations du fichier


Seeds : 863
Leechs : 302
telecharger

Et si on jouait à un petit jeu.

Avec Wedding Nightmare les réalisateurs Tyler Gillet et Matt Bettinelli-Olpin présentent un huit clos horrifique délirant et satirique mélangeant habilement humour noir et horreur. Dans une proportion abracadabrante néanmoins bien dosée sous haute tension pourvu d'un suspens maîtrisé, le film propose un concept macabrement efficace délivrant une partie de cache cache à la bourgeoise percutante, prenant des allures de chasse à l'homme bouillonnant. Une parfaite nuit de noces, vive la mariée !

Frôlant de temps à autre le burlesque, je tiens tout de même à rassurer et relativiser les quelques scènes d'humour qui sont employées intelligemment avec succulence et subtilité. De par une narration habilement débridée conjuguant avec brio les séquences gores à l'humour, on obtient de superbes joutes d'imprécations, de jurements et autres blasphèmes très hilarants surtout lorsque cela vient des petits bourgeois aux culs serrés pompeux. Un contraste vraiment comique.

Bien que cela ne vole pas très haut le scénario s'avère original, présentant un dilemme pour le moins interrogateur. En effet, la famille serait soi-disant sous l'influence d'un pacte avec le diable depuis des générations, dans lequel en échange de prospérité, ils doivent faire tirer une carte à un nouveau venu dans la famille qui n'est accepté que s'il tire une bonne carte, faute de quoi la personne doit être éliminée dans un jeu de cache-cache. Si la famille échoue, ils meurent tous aux levers du soleil.

Un résumé qui peut sembler un peu foireux, sauf que le génie de ce long-métrage vient justement de cette petite partie de surnaturel qui en n'est pas vraiment. Je m'explique, on ne sait pas si cette histoire de pacte est vraie ou non, autant le spectateur que les personnages l'ignorent et le film joue très bien avec. La famille n'est pas une bande de psychopathe tuant à tout va sans la moindre raison que le plaisir lui-même. Leurs actes, ne sont fondés que sur ce dilemme où il serait trop risqué pour eux de voir si c'est vrai, ou une sombre connerie, du coup plus d'une fois le doute s'installe chez eux. Il faut attendre la fin du film pour le savoir. Cette configuration amuse beaucoup, nous poussant régulièrement à la réflexion. On est loin des clichés usuels de ce genre.

La mise en scène est efficace délivrant un esthétisme soigné et chic dans ses costumes et ses décors qui imbibés de gore bien trash, imprègnent magnifiquement le récit, lui conférant une atmosphère particulière. La réalisation réussit à garder une tension assez grave dans une tonalité certes décalée mais garde son sérieux dans son jeu pour la survie. Les meurtres sont sympathiques, même si cela aurait mérité un peu plus de folie. Il parvient tout de même à ne pas partir dans la surenchère. Je regrette néanmoins le traitement d'un personnage qui vers le milieu de l'intrigue est un peu trop prévisible.

L'ensemble du casting s'incorpore parfaitement à la bourgeoisie. Chacun y va de sa crapulance et de son comportement hautain et orgueilleux sans pour autant tomber dans la caricature. Voir certains des membres emprunt au doute confère finalement un aspect très humain à cette famille hors du commun.

Samara Weaving que je trouve géniale dans ce film, est une véritable reine de la mort, une guerrière pleine d'énergie qui incarne royalement son personnage, allant jusqu'à se moquer d'elle-même devant l'absurdité de la situation. Je l'ai découverte pour la première fois dans le long métrage de Netflix sortie en 2017 "The babysitter" que j'ai au passage adoré, proposant un genre assez rapproché de celui-ci où elle m'avait fait une forte impression. Continuant pour d'autres projets dans ce genre horrifique impétueux insufflé d'humour noir jusqu'à ce titre, la belle a mine de rien réussi à se créer une véritable image de bad girl version teen-movie horrifique me rappelant un peu Jamie Lee Curtis. J'espère encore la retrouver pour ce genre.

Pour les intéressés voici le lien de ma critique de The babysitter : https://www.senscritique.com/film/The_Babysitter/critique/178694158

CONCLUSION :

Wedding Nightmare est un survival horror original, violent, gore, burné, impétueux, décalé, à l'intrigue maîtrisée, présentant une reine de la mort et de la survie du genre teen-movie Samara Weaving qui un jour peut-être si elle continue dans ce sens, détrônera la déesse de ce genre Jamie Lee Curtis. Une oeuvre qui clairement ne parlera pas à tout le monde, mais qui avec moi trouve un gros preneur. Un plaisir jouissif certes pas sans défaut auquel je dis bravo !

Ces fichiers peuvent vous intéresser :