AccueilJeux › Xenoblade Chronicles 2 (2017) - Jeu vidéo

Xenoblade Chronicles 2 (2017) - Jeu vidéo

Xenoblade Chronicles 2 (2017)  - Jeu vidéo

Xenoblade Chronicles 2 (2017) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Monolith Software et Nintendo Nintendo Switch Jeu de rôle 1 décembre 2017

Xenoblade Chronicles 2 sur Switch est un RPG dans lequel vous explorez un océan de nuages infini où vivent les derniers rescapés d'une civilisation sur le dos de monstres colossaux appelés Titans. Vivez l'histoire de Rex, de sa nouvelle amie Pyra, et d'une mystérieuse créature appelée Lame qui lui confère un pouvoir immense. Partez ensemble en quête du monde perdu de Pyra, Elysium, le paradis ultime pour toute l'humanité.

Informations du fichier


Seeds : 845
Leechs : 296
telecharger

Tout d'abord je tiens à préciser que j'ai joué à XC2 avec les voix japonaises et uniquement en mode docked , je considère les voix anglaises mauvaises sur cet opus. De plus je pense que dans la vie il y a des choses à ne pas faire et jouer à XC2 en mode nomade en fait partie.

Docked : http://image.noelshack.com/fichiers/2017/48/2/1511894589-2017112818170400-659b13f48903294ae2b3fa4f12da9898.jpg

Nomade : http://image.noelshack.com/fichiers/2017/48/2/1511894589-2017112818171300-659b13f48903294ae2b3fa4f12da9898.jpg

Je mets ça là, on ne sait jamais si l'envie vous prend d'essayer le mode nomade. Je vous aurai averti.

Commençons par aborder la plus grande réussite de XC2. Vous l'avez sûrement deviné, je parle bien sûr de son univers. Alrest est tout simplement sublime, chaque titan et région propose un environnement vivant, varié, vaste et doté de sens. Les différents titans proposent des panoramas réellement différents, et tous réussi. Les créatures vivent en groupes et peuplent intelligemment les titans. Les villes, maisons, lac, rivières, etc sont parfaitement bien incorporées dans leurs milieux, et il n'y a pas de réelle cassure entre les zones habitées et sauvages. Soutenue par une BO excellente, partir à l'exploration, ou juste se balader est un vrai plaisir. Je dois avouer que j'ai personnellement laissé allumer le jeu dans certaines régions tel que la zone de Tantal (de nuit) ou Fonsa Myma (de nuit aussi) pour pouvoir écouter son ost en fond. Malheureusement XC2 souffre d'une résolution plutôt mauvaise, gâchant légèrement l'épanouissement face aux différents panoramas et vues proposées même si celle-ci sont tout de même bonnes. Quelques ralentissements sont aussi à prévoir, surtout dans les villes. Après tout, nous sommes sur switch, soyons indulgent sur ces derniers points.

Les armes utilisées dans XC2 sont liées à des entités appelés lames. Chaque pilote, personnage pouvant manier une lame, en a une par défaut, et le jeu propose une quarantaine de lames rares, tout le reste sont des lames dites communes, ou autrement dit un choix aléatoire de la forme de l'avatar, du type d'arme et de son élément. Le type de l'arme définis le rôle de celle-ci : attaquant, tank ou soigneur. La façon d'obtenir ces lames est la même que celle de certains jeux mobiles freemium, vous avez un pourcentage de chance d'éveiller une lame rare par éveil. Pour ma part, disons que j'ai été chanceux sur mes éveils, éveillant assez rapidement les bons types de lames sur les bons personnages. Le jeu propose bien un système de transfert mais seulement par le biais d'items limités en début de partie et farmable seulement en post-game, les plus malchanceux ont sûrement dû haïr ce système d'éveil. Vous pouvez oublier les personnages multi-rôles beaucoup moins efficace qu'une simple équipe attaquant, soigneur et tank, l'IA gèrant mal celles-ci. On arrive rapidement à accumuler des dizaines et des dizaines de lames non utilisées dans son stock et XC2 propose un système malin de mercenaires pour pouvoir les utiliser. Il s'agit de mission seulement exécutable par des lames qu'on envoie pendant une durée déterminée, ramenant expériences et objets. Permettant ainsi d'utiliser toutes ces jolies lames communes et de les faire progresser sans passer par des heures de farming. Faire progresser ces lames est un élément clé de XC2, certaines compétences ayant un impact sur l'exploration et certaines quêtes. Pour pouvoir accéder à divers endroits ou réussir certaines actions, vous devrez passer des tests de compétences. Par exemple vous voulez ouvrir ce coffre, il vous faudra trois de concentration et deux de force brute. Au départ ce système a l'air bien pensée, il l'est moins lorsque vous devrez réussir des tests demandant des scores de 8 dans certains domaines, vous forçant à passer des dizaines de minutes dans les menus, à parcourir tout votre stock de lames. Parce que oui les menus liés aux lames sont juste horribles, et vous allez en passer du temps dans les menus. XC2 ne possède aucune fonction de recherche de compétence ou autres, de plus XC2 aurait pu proposer une fonctionnalité qui équipe automatiquement une combinaison de lames pouvant réussir le test voulu mais il n'en est rien, vous allez juste souffrir ou passer votre chemin en constatent après 20 minutes que vous ne pouvez pas réussir ce test.

Le système de combat tourne principalement autours des combos d'éléments et d'états, aux premières allures complexes, il ne l'est pas vraiment, et une fois un peu de pratique, l'interface se retrouve être en fait très bien penser. Toutes les informations nécessaires pour exécuter les combos élémentaires sont présentes, de plus l'IA est principalement focus sur l'exécutions des combos élémentaires, changeant de lames pour permettre le bon déroulement de celles-ci. Pour ce qui est des combos d'états cela revient un peu plus à de la chance même si toutefois cela fonctionne correctement, l'IA s'empressera d'utiliser la bonne compétence au bon moment si et seulement si celle-ci est sur la lame actuel et si elle est disponible, autrement dit pas mal de timing à prévoir. De toute cela ressort des combats dynamiques, et récompensateurs une fois maitrisés. Quelques défauts à soulignés, pour pouvoir mettre en place ce système de combat, les combats se retrouvent indéniablement long, voire même trop long pour certains. De plus les personnages ont tendance à s'exprimer (en japonais pour moi) ou juste crier dès qu'une compétence est utilisée ou lors d'une simple auto-attaque. À votre avis, que se passe-t-il d'un point de vue audio lorsque que trois personnages utilisant des compétences environ toutes les 5 secondes et trois lames combattent un monstre de niveau 47 ?

Pour ce qui est de l'histoire c'est du très bon, comme à l'habitude de Tetsuya Takahashi, on y découvre au fur et à mesure l'univers immense qu'est Alrest. Certes le début est soumis à de nombreux tutoriels mais ceci est nécessaire, laissez-vous emporter. Celle-ci nous emmène à travers les différents royaumes et régions qui la compose tout en répondant aux diverses interrogations que l'on peut se poser. Vous rencontrez de nombreux personnages à travers de nombreux dialogues et cinématiques animés par le moteur du jeu, malheureusement la mise en scène est des fois étrange dû à des mouvements dignes d'un robot, surtout lors d'un changement de direction, où celui-ci doit tout d'abord se mettre face à la direction pour avancer, pas très humain comme déplacement. Malgré cela vous serez attentif à toutes les conversations de XC2 et serez emporté par la montée en puissance qui ressort au fur et à mesure du déroulement de l'aventure. Toutefois, il faut parler du choix, pris par Monolith Software de faire de l'aventure de Rex et sa bande, un Shōnen (ou Nekketsu pour les pro, merci wiki). Malheureusement, lors d'une histoire de type Shōnen, le héros principal en pâtit énormément et se doit d'être en quelque sortes d'être vide. Rex peut être caractérisé par seulement un seul élément, la volonté de protéger tout le monde, certes une noble cause mais pas très passionnante. Absolument toute la descritpion de Rex correspond à un Shōnen. Il en va de même pour la réponse trouvée par Rex aux chapitre 7. En parlant du chapitre 7, je me dois d'en citer un passage.

Iors du combat contre les ombres dans le creuset, Nia confesse son amour à Rex et nous montre aussi sa véritable forme, bon là rien de méchant, c'est même bon étant donné que cela montre une évolution dans le personnage de Nia. Et Rex répond, je cite : "Nia, moi aussi je t'aime." "Je t'aime ... je vous aime tous." "Ensemble, on peut y arriver." Alors sois Rex est le maitre incontesté en termes de friendzone, sois il est simplement un héros de Shōnen poussé à son paroxysme, je vous laisse en décider. Une scène qui a provoqué un bon fou rire à moi et à Nya, dû au fait qu'elle venait de comprendre la malédiction dont Rex était atteint. Et la réponse trouvée au chapitre 7 dont je parlais juste au-dessus c'est grossièrement le pouvoir de l'amitié, c'est beau.

Du coup j'ai tendance à penser que XC2 aurait grandement gagné à avoir un personnage tel que Zeke en héros principale, de par son passé ou les relations plus complexes qu'il entretient, comme par exemple celle avec Pandoria ou celle avec son père. Je pense que tous les personnages constituants le groupe de Rex autre que lui-même aurait mérité à être plus développé, l'histoire survole très rapidement le passé et les objectifs des compagnons de Rex qui ne font au final que le suivre. Il en va de même lors des nombreuses cinématiques où clairement le couple Rex et Pyra surpasse absolument tout le monde en termes de puissance et est quasiment tout le temps au centre de l'attention abaissant généralement ces compagnons au rang de spectateurs. De tout cela en ressort une histoire palpitante. Mais un sentiment d'histoire et de personnages sous-exploités est présent, où l'on a voulu aller trop vite sur certains éléments de l'histoire. Cependant Les antagonistes sont bien écrits avec des objectifs autres qu'être méchant pour être méchant et un passé justifiant leurs actes, je n'en dirais pas plus ici par crainte de spoil trop élevé.

XC2 est riche en contenu, de la simple quête secondaire, aux développements des régions ou l'améliorations de vos lames, il y a de nombreuses choses à faire. Cependant la plupart des quêtes secondaires ne sont guère très captivantes et sont vite oubliables. Néanmoins les quêtes personnelles liées aux lames rares sont scénarisées et se trouvent êtres des plus intéressantes à l'aide de mouvements et voix spécifiques pour chacune de ces lames.

En bref, malgré un univers grandiose, une histoire fascinante et un système de combat dynamique, XC2 a aussi de nombreux défauts et imperfections qui auront plus ou moins d'impact sur l'expérience de jeu en fonction du joueur et de l'importance qu'il leur accorde.

Points positifs :

Un univers cohérent et magnifique La BO, surtout lors des explorations Des combats dynamiques Du contenu et encore du contenu Une histoire palpitante

Points négatifs :

L'aspect Shōnen/Nekketsu Techniquement à la ramasse On oublie le mode nomade de la switch Des menus diabloliques Des quêtes secondaires oubliables Des personnages et une histoire légèrement sous exploitées

Mention spéciale pour la voix off lors des combats qui donne une impression de combat d'arcade à la Super Smash Bros. Mention spéciale n°2 pour le fan service du côté du design des lames féminines et l'ajout inutile d'une physique aux niveaux de la poitrine de certains personnages féminins, je pense qu'il y avait d'autres choses sur lequel travailler que cela, comme par exemple le short de Rex... J'avais oublié d'en parler.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :