AccueilJeux › Forza Horizon 4 (2018) - Jeu vidéo

Forza Horizon 4 (2018) - Jeu vidéo

Forza Horizon 4 (2018)  - Jeu vidéo

Forza Horizon 4 (2018) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Playground Games et Microsoft Corporation PC, Xbox One et Xbox Series X/S Course 2 octobre 2018

Forza Horizon 4 est un jeu vidéo de course automobile prenant place dans le nord de l'Angleterre.

Informations du fichier


Seeds : 678
Leechs : 237
telecharger

Après 95 heures de jeu passés dessus, il devenait évident qu'il me fallait parler de Forza Horizon 4. D'abord , parce que j'ai aimé le jeu, et ensuite parce que j'ai deux-trois soucis avec les critiques que j'ai pu lire ici et là sur le site, qu'elles soient négatives, ou positives. 4ème opus de la saga Forza Horizon, dérivé de Forza Motorsport, le jeu n'invente rien, soyons clairs. Il reprend, avec génie des idées venant de tous les horizons du jeu de course. Mais il le fait bien. Forza Horizon 4 a certes une courte histoire, qui ne vaut pas vraiment la peine de la raconter. Car Forza Horizon 4 est un jeu de vacances. Vacances pour tous ces fans de simulations, accrochés à leur Gran Turismo Sport et autres Asseto Corsa, et qui joue donc d'un entre deux entre l'arcade de Need for Speed et le réalisme d'un Gran Turismo. Et il y réussit. Forza Horizon 4 est la perfection d'une formule, tout d'abord parce que c'est vrai mais aussi parce que la concurrence n'est pas vraiment rude. C'est un point que j'aimerais aborder tout de suite : très peu de jeux actuels arrive à rivaliser avec Forza Horizon 4. Need for Speed ? En panne depuis plusieurs années, les jeux sont moyens, soient gangrénés par les méthodes d'EA (Payback), soit sortant dans l'indifférence par des équipes pressés par le temps (Heat, par exemple, qui n'a pas fait grand bruit). On pourrait répondre aussi The Crew 2, mais rien n'y fait. Les possibilités de Forza Horizon 4 sont trop nombreuses pour que l'équipe de Playground Games se sente inquiétée. Ensuite, venons en aux critiques faites aux jeux. J'en aborderai deux que je juge déplacé. Premièrement, la conduite et la partie artistique jugé trop arcade par rapport aux jeux Forza Motorsport. A cela, je répondrai qu'évidemment la conduite est légérement plus arcade, et leur rappelerai les différentes possibilités de conduite disponibles dans les options : aides à la conduite, boites manuelles / automatiques, tracé d'aide, etc. Ensuite, j'aimerais revenir sur la critique que le jeu fait "kéké". J'aurais deux choses à dire là-dessus. Tout d'abord que ces gens retournent jouer à NFS underground, qui faisait quand même bien kéké aussi (même si le jeu est encore aujourd'hui un classique), et qu'ensuite vous êtes en train de jouer à un jeu de courses. Assumez, au bout d'un moment : vous êtes des kékés. Passons ensuite aux qualités du jeu en lui-même : le contenu, tout d'abord très varié, ne s'avère jamais ennuyant, et dès qu'on s'attache à la compétition, en montant dans les parties classés, le jeu devient très rapidement très une bouffée de plaisir. Ajoutons à cela les nombreuses mises à jour mensuels venant ajouter des véhicules et autres possibilités. Plus les deux DLC, qui valent leur prix tant le contenu est bon. Finissons enfin avec le suivi des développeurs, qui se voit énormément par exemple avec l'update 9, qui a permis de régler en majorité les problèmes de ramming (entendre les méchants pilotes qui préfèrent gagner en envoyant leur adversaires au tapis en les poussant, tels des Satanas et Diabolo de la S2), et de wall-riding (tous les virages des circuits étant arrondis, il suffisait de glisser le long pour obtenir un virage quasi-parfait). Dans les qualités oubliés, je noterais aussi le world design, très bien foutu. Cela me permet de passer sur les défauts, qui sont des détails, certes, mais le diable est dans les détails. Notons d'abord le gros problème des jeux d'arènes, déséquilibrés, qui permet de savoir que si un joueur d'une des équipes rage quit la partie, autant dire que ses ex-camarades sont b**sés, parce que rien n'est prévu pour que vous soyez de nouveaux à égalité ! Cela transforme très rapidement les matchs d'arènes en destruction jusqu'à forfait de l'équipe adverse, ce qui n'est jamais vraiment fun. Notons ensuite des bugs, surtout en multi, jamais vraiment gênants mais toujours assez frustrants. Enfin, la communauté reste parfois légèrement cancer, avec des possibilités de ramming encore assez élevés, malgré les précautions de Playground. J'avais lu dans une critique presse du jeu qu'on lui reprochait son manque de nouveautés par rapport à l'opus précédent, comme l'impression d'un trop gros déjà vu par rapport à Forza Horizon 3. Pourquoi changer une formule qui fonctionne ? Forza Horizon 4 est donc pour moi l'actuel meilleur jeu de courses en monde ouvert, et un des jeux de courses les plus beaux (dépassés par GT Sport et sa super idée de longue focale pour les cinématiques, rendant le réalisme des replays à couper le souffle), et un des plus funs à jouer. La formule de Playground est presque ici à sa perfection. Je ne peux que conseiller Forza Horizon 4, par le manque de concurrents sérieux, et par ses qualités intrinsèques. P.-S. : penser à faire un tour sur les chaines youtube consacrées, qui se révèle parfois être de bonnes surprises (je note perso Isuckatdrivin et Fredeoxide).

Ces fichiers peuvent vous intéresser :