AccueilFilm › Centurion - Film (2010)

Centurion - Film (2010)

Centurion - Film (2010)

Centurion - Film (2010)

Film de Neil Marshall Action, aventure, drame 1 h 37 min 22 avril 2010

Anno Domini 117. L'empire romain s'étend de l'Egypte à l'Espagne et jusqu'à la Mer Morte à l'Est. Mais au nord de l'Angleterre, l'armée romaine se heurte à la tribu barbare des Pictes. Marcus Dias, unique survivant d'une attaque des Pictes, rejoint la légendaire 9e légion du Général Titus Virilus pour détruire ses anciens agresseurs. Au cours d'une embuscade, le Général est fait prisonnier et Marcus se lance alors dans une lutte acharnée pour délivrer Virilus et sauver son peloton en les menant jusqu'aux frontières romaines...

Informations du fichier


Seeds : 1042
Leechs : 365
telecharger

Moi je l'aime bien Neil Marshall. Je sais qu'il est de bon ton de le dénigrer mais que voulez-vous, j'aime bien ses films, aussi généreux que bordéliques. "Dog soldiers" était une bonne petite série B avec des loups-garous à la place d'aliens, "The descent" était un concentré de stress (et avant même que se pointe la moindre créature) et "Doomsday" ben... ben y avait des punks, ce qui suffit amplement à mon bonheur.

Budget modeste oblige, n'espérez pas ici une épopée grandiose à la "Braveheart" ou 'Gladiator", ce n'est pas le genre de la maison. A partir d'un récit tenant autant du fait historique que de la légende (la fameuse Neuvième Légion qui se serait faite décimer par les Pictes), "Centurion" tape dans le survival à l'état pur, dans la chasse à l'homme bien méchante.

Porté par un casting charismatique mené par un Michael Fassbender affuté et par une Olga Kurylenko surprenante bien qu'un peu trop canon pour le rôle (sérieux, si toutes les guerrières pictes étaient gaulées comme elle, je signerais tout de suite), le quatrième film de Neil Marshall ne vole certes pas haut, mais propose un spectacle diablement efficace et gore à souhait (on regrettera quand même le sang numérique, certes pratique mais tout simplement immonde), montrant un visage peu flatteur d'une armée romaine finalement plus sanguinaire que les "barbares" qu'elle combat.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :