AccueilFilm › Le Roi du curling - Film (2013)

Le Roi du curling - Film (2013)

Le Roi du curling - Film (2013)

Le Roi du curling - Film (2013)

Film de Ole Endresen Comédie et comédie dramatique 1 h 20 min 2 janvier 2013

C'est l'histoire d'une équipe de curling norvégienne, et de quatre types tous plus allumés les uns que les autres. C'est l'histoire d'un de ces types, Truls Paulsen, très doué mais un brin trop perfectionniste. Au cours d'une finale, il sombre subitement dans la psychose et doit se faire interner.
Dix années passent.
Son ancien entraîneur est à présent atteint d'un cancer. Truls décide de l'aider à tout prix. Afin de ramasser l'argent nécessaire à l'opération, l'équipe se ressoude dans le but de gagner le championnat de curling une dernière fois...

Informations du fichier


Seeds : 618
Leechs : 216
telecharger

C'est con et c'est marrant.

Dès le titre et l'affiche on comprend que l'auteur est fan de Ben Stiller et des films faits par les membres de la Frat pack. Une fois le film lancé on comprend qu'à cela s'ajoutent d'autres références : Apatow, Wes Anderson, le duo Jonathan Dayton et Valerie Faris,Jared Hess et d'autres auteurs qui sont en train de façonner la nouvelle comédie américaine (enfin, nouvelle depuis 10 ans quoi, on se comprend).

C'est peut-être un peu ça le défaut du film : il y a tellement de référence, que l'auteur se laisse parfois un peu bouffer par elles. Mais il reste d'excellentes idées, des moments de comédie très réussis, du grand n'importe quoi assez bien orchestré. Quelques facilités aussi, mais c'est assez bien distillé dans de l'humour pour que ça passe plus ou moins inaperçu. Les personnages sont assez sympas aussi, même si certains sont clairement sous-exploités.

Ce qui surprend aussi, c'est la durée. Le film, déjà, jouit d'un montage très rapide. Cela n'endommage pas la qualité des scènes, on ne se sent pas pressé par l'auteur. Juste que l'intrigue avance vite malgré son grand nombre de scènes. L'image est plutôt soignée ; forcément, quand l'une des références est Anderson, il ne peut y avoir que des plans particuliers, un souci du détail amusant (qui correspond au personnage principal), des décors riches. Joli à regarder, donc. Joli à écouter aussi, même si c'est surtout là que l'hommage se transforme presque en plagiat. Enfin, les acteurs sont drôles et à fond dedans.

Bref, "Kong Curling" est une comédie amusante, qui se démarque parfois difficilement des films qu'il copie, mais qui se découvre avec beaucoup de plaisir malgré tout.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :