AccueilFilm › Dead in Tombstone - Film (2013)

Dead in Tombstone - Film (2013)

Dead in Tombstone - Film (2013)

Dead in Tombstone - Film (2013)

Film de Roel Reiné Action, fantastique, Épouvante-horreur 1 h 40 min 1 octobre 2013

Un proscrit nommé Guerrero Hernandez est tué après avoir libéreé son demi-frère d'une prison. Abattu, par ce dernier il revient d'entre les morts pour se venger, après avoir fait un pacte avec le diable.

Informations du fichier


Seeds : 766
Leechs : 268
telecharger

C’est parfois nécessaire et vital de satisfaire ses besoins primaires, on mate un Bergman et si on ne décompresse pas avec quelque chose qui laisse le cerveau récupérer, c’est le court-circuit qui guette. On a alors le choix : soit on se vautre devant TF1, on prend l’énorme risque de la lobotomie et là adieu Bergman, ou bien on prend son pied devant Dead In Tombstone et tout ce qu’on grillera c’est au pire un paquet de clopes.

Alors il faut le dire, Dead In Tombstone est globalement mal filmé, truffé de ralentis abusés, mal joué, Dany Trejo n’en fout pas une (mais bon tout ce qu’on lui demande c’est de faire la tronche, d’être stoïque quoi !) et la musique est omniprésente, mais c’est bon les aminches ! Pour commencer il n’y pas un seul bon dans ce film, les héros ne sont que sadiques bêtes et méchants qui feraient du mal à toutes les mouches qu’ils croisent. C’est un film poisseux crasseux et tout plein d’autres trucs en heu… Ils ont tous de grands chapeaux, de longs manteaux, des cheveux crados et des cojones grosses comme une tumeur au cerveau après un trop plein de TF1 ! Ils bouffent la poussière, éclatent des cervelles et font pisser le sang par tous les organes possibles avec entre autres un joli plan sur une tronche totalement atomisée.

L’histoire vaut pas un pet, sept méchants braquent une banque et décident de prendre le contrôle de la ville, l’un d’eux n’est pas d’accord et se fait pulvériser par les autres. Il se retrouve en enfer face à sa majesté des ténèbres Mickey Devil Rourke et négocie la peau des six autres contre son salut, il a vingt-quatre heures pour leur coller une balle ou une rafale et livrer leurs âmes. Le n’importe-quoi de qualité existe donc, Planète Terreur et Machete l’ont prouvé aussi incroyable que ça paraisse. Le tout est jouissif, complètement caricatural et exagéré mais comme c’est bon et surtout ça ne laisse pas cet arrière-goût honteux, un peu comme un McChiken qui serait fait avec du poulet de Bresse, ça reste du fast-food mais c’est bon !

Ces fichiers peuvent vous intéresser :