AccueilFilm › Getaway - Film (2013)

Getaway - Film (2013)

Getaway - Film (2013)

Getaway - Film (2013)

Film de Courtney Solomon Action 1 h 30 min 30 août 2013

Un homme doit subir un harcèlement et obéir aux ordres d'un inconnu pour sauver sa femme qui a été enlevée.

Informations du fichier


Seeds : 1029
Leechs : 360
telecharger

Encore une production Dark Castle Entertainment (Joel Silver, Robert Zemeckis & Gilbert Adler) au budget de 18 millions de dollars qui peine à faire du profit, ne rentrant pas dans ses frais sur le marché nord-américain. Une mauvaise année 2013 pour la société de production suite au gros bide de Walter Hill avec Du plomb dans la tête mais qui s'en tire beaucoup mieux que le Conspiracy de Greg Marcksen en 2009 ! La mise en scène de ce thriller d'action en fêtes de fin d'année revient au méconnu cinéaste et producteur Courtney Solomon (Donjons et Dragons, American Haunting) qui étire durant 79 minutes une intrigue écrite sur un timbre-poste par les scénaristes Sean Finegan et Gregg Maxwell Parker ! Pour sauver la vie de sa femme, qui a été kidnappée, un homme doit obéir aux ordres de son ravisseur par téléphone et à bord d'une voiture volée. Au petit casting de tôles froissées, Ethan Hawke (Explorers, Stockholm) est au volant avec son copilote Selena Gomez (Comme Cendrillon 2, The Dead Don't Die), Jon Voight (Macadam Cowboy, Ces différences qui nous rapprochent), Rebecca Budig (Pride & Loyalty), Paul Freeman (Les aventuriers de l'arche perdue, Centurion) et la petite apparition de Bruce Payne (Passager 57, Re-Kill).

Écouter attentivement, votre femme a été enlevé !

Brent Magna, ancien pilote de course, habite à Sofia en Bulgarie. En rentrant chez lui, il trouve sa maison saccagée et son épouse disparue. Son ravisseur lui téléphone pour l'astreindre à voler un véhicule blindé et extrêmement puissant doté de multiples caméras et de micros. Afin de retrouver sa femme, Brent doit répondre au doigt et à l'œil aux exigences du ravisseur qui l'oblige à exécuter plusieurs missions criminelles et semer le désordre partout sur son passage. Après avoir recueilli la propriétaire de l'automobile, il file à toute allure dans la ville, désirant comprendre ce qui lui arrive.

Sort de la voiture !

Direct To Vidéo pour la France en janvier 2015 suite au flop aux États-Unis et ne rentrant pas dans ses frais à l'international avec seulement 15 millions de dollars. Cette série B décérébrée et divertissante n'est pas si catastrophique comme on se plaît à le dire, certes le scénar n'est pas folichon, simpliste, inaboutie et tiré par les cheveux dans ce braquage informatique, le tournage à Sofia n'est pas très dépaysant à l'écran mais baisse grandement le budget de production ! Mais dès les cinq premières minutes on sait ou l'on va dans le bis qui tache sur la superbe musique du compositeur Justin Caine Burnett, un huis clôt de Ford mustang qui comporte de bonnes poursuites spectaculaires, cependant on est loin des cascades numériques des Fast & Furious qui plaît tant de nos jours, rythmée dans son action du début à la fin, ce film épileptique de Solomon nous explose le quotas d'explosions dans de superbes cascades inventives à l'ancienne et sans filet chorégraphié par le cascadeur Charlie Picerni et sa famille de stuntmen. Hawke prend donc place dans pas moins de treize véhicules invulnérables, des Ford Mustang Shelby GT500 Super Snake construit spécialement pour le film d'une valeur totale de 1,23 million de dollars dont plus de la moitié a été détruite, côté record Getaway explose plus de 130 véhicules dans les différentes confrontations mécaniques ! Solomon cadre à tout va dans un montage dynamique en innovant avec les caméras embarquées intérieur & extérieur de la Ford et notamment dans la dernière course-poursuite en plan-séquence subjectif avec le souffle et l'exaspération d'Hawke jusqu'au final de fin ouverte ! Jingle Bells.

Répondre !

Ces fichiers peuvent vous intéresser :