AccueilFilm › Arrête ton cinéma ! - Film (2016)

Arrête ton cinéma ! - Film (2016)

Arrête ton cinéma ! - Film (2016)

Arrête ton cinéma ! - Film (2016)

Film de Diane Kurys Comédie 1 h 30 min 13 janvier 2016

C’est dans l’enthousiasme que Sybille démarre l’écriture de son premier film. Actrice reconnue, elle va passer pour la première fois de l’autre côté de la caméra. Tout semble lui sourire. Ses productrices Brigitte et Ingrid sont deux personnages loufoques mais attachants et Sybille se jette avec elles dans l’aventure, mettant de côté sa vie familiale. Mais, du choix improbable des actrices, aux réécritures successives du scénario, en passant par les refus des financiers, le rêve merveilleux va se transformer en cauchemar. Incorrigible optimiste, Sybille réalisera trop tard que ses productrices fantasques et totalement déjantées vont l’entraîner dans leur folie…

Informations du fichier


Seeds : 946
Leechs : 331
telecharger

Arrête ton cinéma est adapté du livre C’est le métier qui rentre écrit par Sylvie Testud. Et probablement tiré d’une expérience personnelle étant donné le sujet…

Sybille est une actrice reconnu. Mais dans son escarcelle, elle a également un scénario qu’elle souhaite réaliser par dessus tout. L’histoire de sa propre vie et de celle de sa famille. Alors qu’elle sort tout juste du tournage d’un film, elle est contacté par deux productrices qui ont trés envie de l’aider. Mais la collaboration dégénére rapidement…

Le film (je n’ai pas lu le livre… pas encore du moins), est clairement une caricature de l’industrie du cinéma. Ainsi, si l’on voit bien le processus créatif amenant à la réalisation d’un film, il est ici poussé à l’extrême. Ainsi, les deux productrices semblent totalement folles, et enchaînent les réactions imprévisibles pendant que Sybille tente de se persuader que cela n’affecte pas son histoire. Et ce alors que les versions du scénario n’ont plus rien à voir. On le voit ainsi se détruire progressivement. tout comme la vie de famille de Sybille qui en pâtit sérieusement sans qu’elle s’en rende compte.

Dommage que cette partie, la vie familiale et personnelle de Sybille, soit finalement si peu traité donc, tout comme le personnage du mari interprété (avec sérieux !) par Fred Testot. Tout est dévoué ainsi à la lutte avec les deux productrices et un agent qui tente de sauver Sybille du désastre mais qui la regarde finalement s’enfoncer sans rien pouvoir faire. Un film qui parvient à faire sourire et à nous entrainer dans un rythme assez soutenu même s’il laisse un sujet intéressant de côté donc.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :