AccueilFilm › Acusada - Film (2019)

Acusada - Film (2019)

Acusada - Film (2019)

Acusada - Film (2019)

Film de Gonzalo Tobal Policier, drame et thriller 1 h 48 min 10 juillet 2019

Seule présumée coupable du meurtre de sa meilleure amie, Dolorès Dreier, jeune étudiante argentine, attend son procès depuis deux ans. Sa famille, soudée, a fait appel au meilleur avocat de la ville. Avec son équipe, elle prépare minutieusement sa défense. Mais à quelques jours du procès, Dolorès est au centre d’un véritable déchaînement médiatique. Des secrets font surface, la solidarité familiale se fissure, Dolorès s’isole, et la stratégie de défense vacille…

Informations du fichier


Seeds : 1097
Leechs : 384
telecharger

Du suspense il y en a, dans Acusada, mais au final, une seule des questions que le spectateur se pose aura trouvé sa réponse. Dans l'ordre : la jeune Dolores a t-elle assassiné sa meilleure amie ? Qui d'autre aurait pu commettre le crime ? Sera t-elle acquittée ou condamnée ? Il est d'ailleurs amusant que l'affiche argentine utilise comme accroche : Tout le monde cache quelque chose alors qu'en France, la phrase retenue est simplement : coupable ou innocente ? Evidemment, cette dernière interrogation est celle qui préoccupe quand on a affaire à un drame judiciaire mais, au-delà des scènes classiques de procès, plutôt banales, ce qui intéresse le réalisateur Gonzalo Tobal est d'un tout autre ordre : mesurer l'impact médiatique d'un tel cas, des réseaux sociaux à la télévision, d'une part, et témoigner des répercussions familiales et du système de défense à mettre en place pour contrecarrer l'hallali annoncé. Malgré quelques afféteries épisodiques de style, la mise en scène de Tobal, qui n'en est qu'à son deuxième long-métrage, est plutôt solide et refuse les flashbacks faciles ou l'habituel twist à un quart d'heure de la fin (quoique, à bien regarder ...). Manque un peu d'épaisseur aux personnages, notamment à Dolores, jouée de manière très uniforme par la chanteuse et mannequin Lali Esposito, pour que le film dépasse sa fonction de suspense à l'ambigüité caractérisée. A chacun dans l'obscurité de la salle de se faire sa propre religion, sachant tout de même qu'il y a quelques indices laissant penser que la jeune fille est sans doute coupable ou innocente (rayez la mention inutile).

Ces fichiers peuvent vous intéresser :