AccueilFilm › Les Yeux de la parole - Documentaire (2019)

Les Yeux de la parole - Documentaire (2019)

Les Yeux de la parole - Documentaire (2019)

Les Yeux de la parole - Documentaire (2019)

Documentaire de David Daurier et Jean-Marie Montangerand 1 h 20 min 13 mars 2019

« Même si vous tuez un poète, mille chansons lui survivront. »Des collégiens d’une banlieue d’Aix-en-Provence assistent à la création d’un opéra en arabe, écrit par un poète syrien en exil. Des paroles qui résonneront bien au-delà de leur cour d’école.

Informations du fichier


Seeds : 875
Leechs : 306
telecharger

C'est une « aventure » à laquelle ce film-documentaire nous invite.

Une aventure créative, un opéra en arabe avec tout ce qui le rend possible, la recherche des mots, la précision des notes de musique, la force et l'harmonie des chants, la recherche d'une interprétation "juste dans le temps et l'espace".

Une aventure "pédagogique" aussi, dans l'association à ce projet de classes de collégiens, dont une SEGPA, (les jeunes dont on "attend" pas grand chose)... qui vont suivre parallèlement le contexte de cette poésie, de ce texte, de la géographie et de l'histoire de ce lieu, comme si tout d'un coup on leur reconnaissait la capacité de «collégiens pluridisciplinaires». C'est d'ailleurs cet aspect qui m'a beaucoup accroché, de me dire que finalement cette "Éducation Nationale" dont la tête, son ministre, se soucie tant de sa personne et de sa reforme et si peu de ce que les professionnels de l'éducation et de la culture apportent ou pourraient apporter.

J'ai découvert à cette occasion la richesse culturelle d'Abdallah Ibn al-Muqaffa, mais aussi l'invention qui permet ce travail interculturel où des artistes venus de différents lieux et de diverses disciplines peuvent s'y accorder et accueillir notre envie de découverte.

Je retiens de cette séance la pertinence de ce documentaire qui pourrait enrichir et "faire parler" des élèves, peu habitués à être "acteurs de leur vie" qui se questionnent sur l'après-demain.

Il y a quelques jours, j'ai vu un autre film-documentaire, “Terrain Mineurs”, qui présentait des jeunes dans le cadre pénal de la justice des mineurs.

Une réflexion m'est venue à l'issue de la projection sur ces jeunes à qui on n'a pas raconté d'histoires en étant petits. Ils auraient peut-être eu besoin d'entendre dans leur cadre scolaire et familial: «Soyons une route qui rapproche les éloignés» ; «seule l’oppression est sans frontière» ; «même si vous tuez un poète, mille chansons lui survivront». Au fond cette expérience nous fait rencontrer une œuvre et une équipe qui s'invente pour nous faire connaître et aimer un auteur essentiel de la culture arabe.

Un film qui invite à des séances dans les classes scolaires, avec des enseignants qui sauraient y trouver une ou plusieurs séquences pour enrichir (et remplacer) le programme officiel sorti des "algorithmes" du ministère! https://blogs.mediapart.fr/arthur-porto/blog * à propos...

Ces fichiers peuvent vous intéresser :