AccueilFilm › Cannibals And Carpet Fitters - Film (2018)

Cannibals And Carpet Fitters - Film (2018)

Cannibals And Carpet Fitters - Film (2018)

Cannibals And Carpet Fitters - Film (2018)

Film de James Bushe Comédie et Épouvante-horreur 15 novembre 2018

Un groupe de poseurs de moquette sont envoyés en mission dans une vieille maison de campagne au milieu de nulle part.Cependant, ils découvrent rapidement que c'est un piège misen place par une famille de sauvage cannibale...

Informations du fichier


Seeds : 1062
Leechs : 372
telecharger

Je m'attendais à mieux en regardant ce film qui a fait son petit buzz. Des gueules cassées comme ça, on en voit depuis la fin des années 70, donc rien de nouveau, des cannibales, on en a vu de toutes les couleurs, aussi il était plutôt malin d'aller plus chercher dans la comédie horrifique et Cannibal And Carpet Fitters malgré de bonnes intentions se plante dans ses choix. Ses scènes gores sont très limites pour ne pas dire inégales. C'est quand même facile aujourd'hui d'avoir des membres qui ont de la gueule. Bref ! N'est pas Shaun of the dead qui veut vous annoncer un slasher comique. Je suis presque généreux en donnant 5 car j'ai bien aimé certaines certaines scènes tout de même car le film sait surprendre ( un peu ) et faire rire ( un peu ) mais c'est trop juste, et ça devient vite agaçant, la faute à peu d'inventivité et des personnages vraiment trop peu charismatiques malgré leurs gueules défaites. Des neuneus cannibales pas vraiment dans leur jeu. Même la mère cabotine à mort et devient vite chiante ! On a déjà envie d'aller au bout. Après, c'est un peu difficile d'orienter le jeu dans pareil décorum. La force comique n'est pas au rendez-vous et c'est dommage car il y a de bonnes scènes, notamment quand ils découvrent le pot aux roses. La fille du patron est écartée on se demande pourquoi car on a l'impression qu'elle va jouer quelque chose mais non. Seuls peut-être se démarquent le trouillomètre sur pattes Dominik Holmes et Christopher Witlow seul cannibale marrant et encore heureusement qu'il y a une ou deux scènes sympas avec eux sinon c'est archi plat. Charlie alias Phill Martin est un géant donc facile de le "Bigfooter" mais il est trop peu exploité alors que c'est un personnage plutôt intéressant. Le côté provincial arriéré qui plante pourtant le décor n'est pas assez travaillé et seule la fin laisse à penser que le film pouvait se poursuivre avec plus d'audace car elle ouvre une porte géante sur un monde cannibale, dommage.

Ces fichiers peuvent vous intéresser :